Au milieu des soucis apostoliques, saint Paul exhortait ainsi : « Un temps viendra où l'on ne supportera plus l'enseignement solide, mais, au gré de leur caprice, les gens iront chercher une foule de maîtres pour calmer leur démangeaison d'entendre du nouveau. Ils refuseront d'entendre la Vérité pour se tourner vers des récits mythologiques » (2 Tm 4, 3-4). Conscients du grand réalisme de ses prévisions, avec humilité et persévérance vous vous efforcez de correspondre à ses recommandations : « Proclame la Parole, interviens à temps et à contretemps avec une grande patience et avec le souci d'instruire » (2 Tm 4, 2).
(Benoît XVI, discours aux Évêques de France réunis dans l'hémicycle Sainte-Bernadette, à Lourdes, le dimanche 14 septembre 2008).

"Rien n'est voilé qui ne sera dévoilé, et rien n'est secret qui ne sera connu" (Jésus, Mt 10, 26).

Pastorale Nouvelles Croyances
et Dérives Sectaires 72

Menu
Les méthodes des Frères de Saint Jean


Cela se passe fin 2010 et en 2011 à Notre-Dame du Chêne dans le diocèse du Mans, au moment où les Frères de Saint Jean sont installés par l'évêque dans ce lieu de pèlerinage et centre spirituel diocésain.

Des laïcs salariés travaillent dans ce lieu depuis de nombreuses années. Vous pourrez lire ce qui s'est passé à l'arrivée des Frères, d'après le témoignage de deux salariées renvoyées sans ménagement. À qui fera-t-on croire que les méthodes des Frères de Saint Jean, dénoncées depuis longtemps, ont changé ?

Même sur ces récents cas de licenciement, où ils ne sont certes pas directement intervenus (puisqu'ils n'étaient pas en soi « l'employeur » des salariées), ils en sont cependant la cause cachée, y ayant très activement contribué, par ce que nous pourrions appeler une « aide au départ »... Ou tout l'art de manœuvrer par en-dessous, pour préserver une image hautement spirituelle d'eux-mêmes, art où le frère Ghislain était expert ! Son départ au bout de trois ans est une bénédiction. Malheureusement, le frère Pascal, prieur, est toujours présent, et les plaintes à son sujet sont récurrentes.

Il faut déplorer une fois encore que des évêques restent silencieux, prisonniers de leurs décisions pastorales, et otages de ceux qu'ils ont eux-mêmes souvent sollicités, appelés et installés dans leur diocèse...


D. Auzenet

***

> Derniers échos de Notre-Dame du Chêne  (février 2012)

> Le harcèlement moral au travail en douze exemples. Ces exemples illustrent parfaitement ce qu'ont vécu les salariées à N-D du Chêne.

> Un an plus tard, un an nouveau  (janvier 2013)

> Abus spirituels à l'égard des femmes : porte ouverte sur les abus sexuels ?

> Étonnant parallèle à faire avec ce témoignage d'une expérience 25 ans avant

> L'affaire des fractals (à propos d'un certain frère Pascal; toujours présent à NDC, ce frère est dangereux pour son manque de discernement et ses compromissions avec l'ésotérisme )

> Avertissement à propos du week-end des 15-17 mai 2015 à ND du Chêne, « Quel discernement face à toutes ces sollicitations ? » animé par le P. Paul-Marie de Mauroy, fsj. Comment ce fsj, père de famille, est-il encore prêtre et exorciste ?

> Le licenciement en 2011 de la comptable de l'Ass. des Amis de ND du Chêne ayant donné lieu à litige auprès des Prud'hommes, ceux-ci ont condamné l'Association, en 2015, à lui verser un dédommagement financier. Comme je l'écrivais au Vicaire Général : "Enfin quelqu'un (mais surtout pas l'église diocésaine) qui reconnaît qu'il y a eu malversation dans ce qui s'est passé".

> Le père Alain-Dominique, l'actuel recteur est un homme d'une grande gentillesse et simplicité. Mais les dérives "new-age", écolo, et psycho-spirituelle des programmes du Centre Spirituel, montrent une grande confusion ...

> Le père Jean-Pierre-Marie, prieur, ancien prieur général de la congrégation de 2000 à 2010, a donc dû gérer et souvent couvrir les nombreuses turpitudes dont les victimes se font écho...

>    2017. Au 31 août, six ans plus tard, voici la seconde "maîtresse de maison" en charge du Centre Spirituel dont on se "débarasse".

   D'une part, elle n'était pas du même milieu social que les laïcs qui entourent le Prieuré Saint Jean, ce qui est vraiment dommage, on en conviendra.

   D'autre part, il y avait quelqu'un d'autre à mettre à sa place : une personne proche de St Jean, épouse d'un membre de l'Association de gestion (il n'y a pas que les politiques qui font travailler leur famille...).

   La machine à harceler s'est donc remise en route, à travers des laïcs et des Oblats de Saint Jean qui gravitent autour du lieu. Avec dureté et méchanceté, tout a été fait pour la pousser à bout de sorte qu'elle demande son licenciement par rupture conventionnelle. Elles ne sont pas belles les méthodes de Saint Jean ?

   Je la connais et je connais bien sa maman, qui a tant donné de temps et d'énergie pour ce lieu de pèlerinage; d'un milieu très simple, ce ne sont pas elles qui se plaindront.

   Je me permets donc d'écrire ces quelques lignes pour leur rendre hommage, et dire mon dégoût et ma honte pour ces méthodes détestables et indignes, mises en oeuvre par de bons chrétiens et couvertes par des religieux.

   Voilà donc toute la reconnaissance qu'on a eu pour elles ! Mais dormez en paix : rien n'a filtré à l'extérieur. Une simple annonce à la messe dominicale a donné le nom d'une nouvelle maîtresse de maison... Tout va bien.  D. A.

 


Retour à la page "Congrégation Saint Jean"

Haut de la page


http://pncds72.free.fr

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!