Au milieu des soucis apostoliques, saint Paul exhortait ainsi : « Un temps viendra où l'on ne supportera plus l'enseignement solide, mais, au gré de leur caprice, les gens iront chercher une foule de maîtres pour calmer leur démangeaison d'entendre du nouveau. Ils refuseront d'entendre la Vérité pour se tourner vers des récits mythologiques » (2 Tm 4, 3-4). Conscients du grand réalisme de ses prévisions, avec humilité et persévérance vous vous efforcez de correspondre à ses recommandations : « Proclame la Parole, interviens à temps et à contretemps avec une grande patience et avec le souci d'instruire » (2 Tm 4, 2).
(Benoît XVI, discours aux Évêques de France réunis dans l'hémicycle Sainte-Bernadette, à Lourdes, le dimanche 14 septembre 2008).

"Rien n'est voilé qui ne sera dévoilé, et rien n'est secret qui ne sera connu" (Jésus, Mt 10, 26).

Pastorale Nouvelles Croyances
et Dérives Sectaires 72

Menu
FSJ : un fondateur si vénéré...




> Un admirateur inconditionnel, le P. Zanotti-Zorkine,  nous donne le récit de sa rencontre avec le P. Marie-Dominique Philippe


> La vénération atteint des sommets "gourouïsants" : on composerait, en effet, un tel chant à la gloire de Jean-Paul II, qu'on crierait immédiatement à la "papolâtrie"...

Mais ici, cette "maridolâtrie" publique, aucunement désavouée comme excès, n'est-elle pas un signe supplémentaire de l'esprit de séduction à l'oeuvre dans cette Congrégation ?

Écouter l'hommage chanté de l'abbé Michel-Marie Zanotti-Sorkine au Père Marie-Dominique Philippe... Le 8 sept. 2011, il aurait eu 99 ans...


> Il est intéressant de mettre en parallèle l'attitude du pape François dès qu'il a su qu'uns statue à son effigie avait été érigée... (10 juillet 2013)
D’après le quotidien argentin Clarin, dès qu’il a su l’existence de la statue dans ce qui était son église avant son élection, le pape François a téléphoné personnellement à la cathédrale et a donné l’ordre de « l’enlever immédiatement ». Sa demande a été exécutée sans délai.
La statue est l’œuvre de l’artiste Fernando Pugliese, auteur d’autres monuments dédiés à Jean-Paul II et à Mère Teresa, et aussi l’un des créateurs du parc à thème Tierra Santa, dans les environs de Buenos Aires.
Par ce veto, le pape montre son opposition au culte de la personnalité. Il le fait parfois de façon humoristique en demandant à la foule qu’il rencontre d’acclamer « Jésus ! » et non pas « François ! ».   
http://www.zenit.org/fr/articles/argentine-le-pape-fait-enlever-une-statue-a-son-effigie


> La  crispation fixiste  – quasi  idolâtre  –  envers  le Père Marie-Dominique Philippe

> Toutefois, la réaction du Vatican en juin 2014, à propos des Soeurs Contemplatives, laisse à penser que Marie-Dominique Philippe n'est plus vraiment en "odeur de sainteté" à Rome...   « Les ex-Sœurs qui ont canoniquement quitté la congrégation des Sœurs contemplatives de Saint-Jean et les laïques qui voudront s’unir, pourront librement constituer une association publique de fidèles en vue de devenir un institut religieux », cite encore Mgr Brincard dans sa missive. « Cependant, précise la lettre, dans l’éventualité où une association ferait d’une quelconque manière référence au Père Marie-Dominique Philippe, l’évêque diocésain, avant d’ériger une telle association publique ou d’en approuver les normes internes, devra demander l’avis de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et s’en tenir aux instructions que le dicastère lui donnera, compte tenu du fait que les contenus de ce charisme sont actuellement objet de discernement. » On a envie de dire : ENFIN !


 


Retour à la page "Congrégation Saint Jean"

Haut de la page